Tshibala : « Les réserves de change de la BCC sont à 900 millions de dollars »

Les réserves de change de la Banque centrale du Congo (BCC) se situent actuellement à 900 millions de dollars. La confirmation a été donnée par le Premier ministre, Bruno Tshibala, lors de l’échange qu’il a eu avec les membres de son cabinet, le 6 février 2018.
En novembre 2017, elles étaient à 810 millions de dollars. À la même période, la BCC avait enregistré un excédent de 13 millions de dollars soit vingt et un milliards de francs. En décembre, le Comité de politique monétaire (CPM) avait expliqué que la raison de l’augmentation de ce matelas de devises était consécutive à l’embellie des prix du cuivre et du cobalt sur le marché international. Elle est aussi due au rapatriement des devises par les opérateurs économiques oeuvrant dans le secteur minier, comme la loi l’exige. De 2015 à 2016, elles avaient baissé de 480 millions de dollars. Le cadre macroéconomique de la RDC  se consolidant progressivement,  ces réserves stratégiques permettent à la BCC d’étouffer les effets pervers de dévaluation de la monnaie nationale. Selon le taux de la BCC au 6 février 2018, la monnaie nationale se change à 1 608, 9 franc le dollar.
Par HM

À la une

Également sur Actu 30