Jusqu’où ira Adolphe Muzito?

Adolphe Muzito Mfumunsi semble marcher à contre-courant de la ligne de conduite de sa formation politique, le Parti lumumbiste unifié (PALU). Il a déclaré dans une interview qu’il a accordée à Radio Okapi, vendredi 16 mars, que la coalition entre le PALU et la Majorité présidentielle (MP) devrait cesser d’exister. Apparemment, ses initiatives ne mettent plus Antoine Gizenga, secrétaire général du PALU, à l’aise. Celui-ci à vite réagi en plaçant Godefroid Mayobo au poste de secrétaire adjoint que Muzito a occupé jusqu’à récemment. Mais, jusqu’auboutiste, l’ancien Premier ministre ne décolère pas. D’après lui, chaque parti devrait se préparer pour affronter les prochaines élections sous ses couleurs propres.

« On n’ira pas aux élections comme Majorité présidentielle ni comme opposition. On va aux élections selon la ligne politique, le programme, avec une identité qu’il faut vendre auprès du peuple et ce que sous-tend cette identité-là. Nous ne voulons pas de cadeaux empoisonnés. Nous ne voulons pas non plus soutenir les gens, qui ne seront pas d’accord avec notre politique. Retrouvons nos identités. Que chacun débatte avec les forces en présence», a-t-il déclaré.

Pour l’ex Premier ministre, le moment de discuter des programmes politiques en vue de nouvelles alliances électorales est arrivé.

«Nous ne voulons pas soutenir des gens qui ne seront pas d’accord avec notre politique. Jusqu’ici nous avons commencé des contacts. C’est notre droit et tout le monde s’y met d’ailleurs.  Le PPRD consulte, constitue des regroupements politiques. Nous aussi ! Après, on verra. On ne peut pas chercher à manipuler, à tripoter, à diviser les gens et à affaiblir les autres. Ça c’est anti-démocratique !», a il lâché. Le même vendredi, Adolphe Muzito a rencontré le cardinal Laurent Monsengwo. D’aucuns se posent la question de savoir jusqu’où veut-il aller car, après l’organisation des universités populaires et diverses tribunes, personne ne connaît la prochaine étape de sa démarche. Après sa rencontre avec les responsables des autres partis politiques de l’opposition, c’est le suspense.

À la une

RDC : Le Sud-Kivu compte environ 18 mille personnes atteintes du VIH/SIDA (PNMLS)

Environ 18 mille personnes sont atteintes du VIH/SIDA dans la province du Sud-Kivu. Parmi ces cas, l'on compte 1,9% des femmes enceintes. Ces statistiques ont...

Beni : Les effectifs militaires renforcés pour prévenir des attaques rebelles à Makisabo

Les effectifs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été renforcés à Makisabo situé à Rwenzori, dans le territoire de...

Les avocats de Kamerhe expriment leurs inquiétudes : « Depuis la reprise du procès et son transfert dans un lieu secret, nous ne pouvons plus...

À travers un communiqué rendu public lundi dernier, le bâtonnier Pierre-Olivier Sur et Clara Gérard-Rodriguez, deux avocats français de Vital Kamerhe, expriment leurs inquiétudes...

Ituri : Des chefs coutumiers fustigent l’arrêt « brusque » du processus DDR, qui a occasionné la « multiplication des exactions sur des civils » à Irumu

Les chefs coutumiers de la collectivité et la chefferie de Walendi-Bindi situées dans le territoire d'Irumu, en Ituri, alertent sur la multiplication des exactions...

Kasaï Central : Des opérateurs économiques plaident pour la réhabilitation du pont jeté sur la rivière Mwanza Ngoma

Le pont jeté sur la rivière Mwanza Ngoma reliant Dimbelenge et Kananga, entre le Kasaï Oriental et le Kasaï Central, demeure impraticable depuis son...

RDC-7è anniversaire de la mort de Tabu Ley : G. Ngobila rend hommage à « l’icône de la musique congolaise »

Le gouverneur de Kinshasa s'est recueilli, lundi 30 novembre 2020, devant la tombe de Rochereau Tabu Ley au cimetière de la Nécropole "Entre Terre...

Également sur Actu 30

Tentative de requalification de la majorité : Les députés FCC menacent de traduir en justice les corrupteurs et les...

Dans une déclaration faite ce lundi 30 novembre 2020, des députés nationaux du Front Commun pour le Congo (FCC) condamnent toutes les manœuvres visant...

Justice : Kamerhe, victime politique du FCC et de l’UDPS (Tribune d’Olivier Tshibumbu)

Kamerhe mérite-il vraiment la prison ? Apparemment Non, si on scrute bien les propos tenus lors de sorties médiatiques des décideurs politiques de l'UDPS...

RDC : « J’ai déjà quitté l’éveil patriotique à cause de divergences de vue avec l’évêque Mukuna sur les élections »...

Le Président de l'association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO) Jean Claude Katende a annoncé avoir quitté depuis un temps l'Eveil patriotique,...

RDC : Augustin Kabuya a remis à Ne Muanda Nsemi une jeep 4×4 toute neuve, don de la première...

L'événement a eu lieu ce vendredi 27 novembre 2020 à Kinshasa, en République démocratique du Congo, aux environs de 17h00, heure locale, sous une...