Présidentielle : le Palu fait chanter la MP et lui demande l’«impossible »

Alors que la Majorité Présidentielle (MP) se reconfigure en vue de gagner les élections, son partenaire le Parti lumumbiste unifié (PALU) l’appelle à soutenir son futur candidat à la présidentielle de décembre 2018. Wolf Kimasa, secrétaire permanent du Palu, a lancé cet appel à l’appui en direction de la MP, le samedi 24 mars. Le parti politique d’Antoine Gizenga appelle cela la « réciprocité symétrique ». « En 2011, le PALU n’a pas présenté un candidat à la présidentielle et avait soutenu le candidat Joseph. Il avait indiqué qu’à la prochaine élection présidentielle de 2016, le PALU attendra le soutien de la MP par le jeu de réciprocité en faveur du candidat PALU », a déclaré Wolf Kimasa. D’après lui, les militants du PALU rappellent toujours à Antoine Gizenga ses engagements pris par leur formation politique au bénéfice de la MP. Le secrétaire permanent du Palu a expliqué que la raison pour laquelle Antoine Gizenga, secrétaire général du parti, était allé voir le président Joseph Kabila, était pour solliciter de lui le soutien réciproque et symétrique en faveur du candidat du PALU.

Du côté de la MP, André Atundu Liongo, son porte-parole, a expliqué que si le PALU a des ambitions, il n’a qu’en discuter avec sa plateforme. « Si le PALU a des ambitions, il doit approcher la MP, et négocier avec elle et à l’issue de ces négociations, les résultats seront connus et rendus officiels et engager toutes les parties prenantes », a-t-il indiqué.   Selon André Atundu, il n’est pas tout à fait exact de dire qu’en 2006 et 2011, le PALU a soutenu le candidat de la MP. « C’est une conséquence de l’alliance. Il y a eu un contrat de négociations pour ces élections-là et qu’en conséquence, ils nous ont soutenu », a ajouté le porte-parole e la MP.

 

À la une

Également sur Actu 30

Actu30