• fardc 1 min

La CENI n'a ni competence ni qualité de priver une partie de la population de son droit souverain : CLC (communiqué)

Le Comité Laïc de Coordination fustige la décision de la CENI de reporter partiellement les élections du 30 décembre prochain. Dans un communiqué , le CLC parle d’une décision grave et curieuse après la privation des congolais de l’étranger de ce droit civique
« La CENI n’est pourtant pas ignorante qu’elle n’a ni qualité ni compétence de priver une partie de la population congolaise de son droit souverain consacré par la constitution. De plus, rien ne justifie cette décision illégale unilatérale et improvisée puisqu’ aucun fait nouveau n’est intervenu depuis le 23 décembre jusqu’à ce jour  » dit le communiqué
Pour le CLC la décision de la Ceni soulève plusieurs interrogations. Le peuple congolais veut aller aux élections le 30 décembre dans son ensemble
 » le CLC dénonce de la manière la plus ferme cette décision programmée et porteuse des consequences imprévisibles la Ceni doit savoir que cette accumulation des frustrations suite à des comportements inacceptables ne détournera pas là population d’aller dans son ensemble aux élections le dimanche 30 décembre 2018. Toute fuite en avant est desormais sans objet » martèle le communiqué
Rachel KITSITA

À la une

Également sur Actu 30