Élection de Fatshi : les États-Unis prennent acte et l'appellent à travailler avec tous les politiques

Après L’Union européenne et l’Union Africaine ainsi que plusieurs autres pays, les États-Unis ont, à leur tour, pris acte de la victoire de Félix Tshisekedi, a annoncé ce mercredi 23 janvier Robert Palladino, porte-parole adjoint du département d’État.
« Les États-Unis se félicitent que Felix Tshisekedi ait été confirmé dans ses fonctions de prochain président de la république démocratique du Congo (RDC) par la Cour constitutionnelle congolaise », a-t-il déclaré.
Les États-Unis font savoir qu’ils travailleront en parfaite harmonie avec le nouveau Gouvernement et l’invitent à communier avec tous les parties politiques tout en prenant en compte les irrégularités présentes au cours des élections du 30 décembre.
« Nous sommes déterminés à travailler avec le nouveau gouvernement de la RDC. Nous l’encourageons à veiller à inclure une large représentation des acteurs politiques congolais et à prendre en compte les informations faisant état d’irrégularités électorales », a-t-il indiqué.
Par ailleurs, le pays de l’Uncle Sam salue l’engagement du Président sortant Joseph Kabila qui devient le premier Chef d’État congolais à céder le pouvoir à la suite des scrutins.
« Les États-Unis saluent le peuple de la république démocratique du Congo pour son insistance à faire en sorte que la passation du pouvoir s’effectue dans la paix et de manière démocratique. Nous reconnaissons également l’engagement du président sortant Joseph Kabila à devenir le premier président de l’histoire de la RDC à céder le pouvoir de manière pacifique par le biais d’un processus électoral », a-t-il conclu.
Don-Neille LBK