La Belgique attend de Tshisekedi une reprise des relations avec l'Union européenne

Depuis les Nations-Unies, le Ministre Belge des Affaires Étrangères a, le vendredi 25 janvier, affirmé avoir félicité le Président Félix Tshisekedi pour son élection.
Didier Reynders a appelé le nouveau Chef de l’Etat à démontrer que le changement est possible en favorisant les relations d’avec l’Union et européenne, spécialement avec la Belgique par l’ouverture de maison Schengen.
« Il va falloir continuer à suivre ce dossier et voir si un réel Changement est possible en RDC. Nous avons maintenant féliciter le président pour son installation. Mais à lui de démontrer que l’on va vers de reprises aux relations plus normales avec l’Union européenne. Il y avait eu un renvoi de l’ambassadeur, il y avait eu fermeture de la maison Schengen », a déclaré Didier Reynders.
A lui d’ajouter qu’il faille aussi changer la gestion de la chose publique, décrisper l’espace politique par la libération des prisonniers politiques.
« J’espère que tout cela va changer. On a émis de doutes sur le Processus bien entendu. Maintenant le Président va devoir travailler avec un Gouvernement et surtout démontrer que le changement va avoir lieu. C’est ça qu’on entend en RDC. C’est réellement un changement d’orientation politique pour ouvrir l’espace public, libérer de prisonniers politiques, permettre à d’autres de rentrer au pays. Et puis un changement de Gouvernance », a-t-il renchéri.
Par ailleurs, le Président Félix Tshisekedi avait d’ores et déjà promis de recenser tous les prisonniers politiques en vue d’enclencher une procédure de relaxation.
Don-Neille LBK