Nord-Kivu : les élus provinciaux réclament à Henri Mova l'installation immédiate de l'Assemblée provinciale

Les députés élus à la provinciale au Nord-Kivu viennent d’adresser un mémorandum à Henri Mova Sakanyi, Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, demandant l’installation urgente de l’Assemblée provinciale.
Ces vainqueurs au scrutin provincial dans de Goma et différents territoires du Nord-Kivu disent être dans leur droit de siéger à l’Assemblée provinciale conformément a la Constitution qui précise que « l’Assemblée provinciale se réunit de plein droit en session extraordinaire le quinzième jour suivant la proclamation des résultats des élections provinciales par la Ceni ».
Ils exigent dans leur mémo que la session extraordinaire soit convoquée inéluctablement pour qu’ils puissent être installés. Et, appellent par ailleurs, la Ceni à publier le calendrier des élections législatives nationale et provinciale pour les territoires de à Beni-ville et Butembo.
« Les élus provinciaux du Nord-Kivu aux élections du 30 décembre 2018 exigent la convocation de la session extraordinaire qui aura pour point a l’ordre du jour l’installation de l’Assemblée provinciale de la deuxième législature du Nord-Kivu et la publication du calendrier des élections législatives nationales et provinciales dans le territoire de Beni et villes de Butembo et Beni afin de permettre aux élus de ces circonscriptions de vite rejoindre les assemblées provinciales et nationales. » peut-on lire dans ce mémorandum.
De rappeler par ailleurs que certaines législatures provinciales ont été déjà investies notamment celles de Kinshasa ou Kasaï.
Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30