RDC: Hausse du prix de carburant, un casse-tête à Beni et à Butembo

Les produits pétroliers plus précisément l’essence et le mazout sont devenus rares sur le marché en ville de Beni (Nord-Kivu).
Contacté pour la cause, un des pompistes œuvrant à Beni, a laissé entendre que cette rareté est due au blocage à Kisumu (Kenya) des véhicules qui ravitaillent en produits pétroliers la partie Est de la République Démocratique du Congo.
IMG 20190128 WA0010
Un litre de carburant est passé de 1700 à 3000 francs congolais à Beni. La même situation s’observe à Butembo, ville située à 54 kilomètres de Beni.
Une particularité se fait remarquer à Mutwanga, chef-lieu du territoire de Beni où un litre de carburant est passé de 3000 à 4000 francs congolais à l’espace seulement de 48 heures.
Il sied de noter que cette situation impacte négativement le prix d’une course qui est passé de 500 à 1000 francs congolais.
Les usagers des engins roulants et les revendeurs de carburant se disent préjudiciés et demandent aux autorités compétentes de s’y impliquer afin de trouver une solution durable.
Fabrice Ngima