Saluant la déclaration de l'UA, le Canada estime qu'une paix durable en RDC passe par la vérité des urnes

Dans une déclaration rendue public ce samedi 19 janvier, le Gouvernement canadien s’est dit préoccupé par le manque de transparence quant au processus de compilation des résultats provisoires par la CENI.
A ce sujet, le Canada estime que la vérité des urnes constitue la voie qui peut concourir à une paix durable en RDC.
« Le Canada appelle les autorités nationales compétentes à travailler dans la transparence avec toutes les parties pour répondre aux préoccupations légitimes des Congolais concernant les résultats des élections…Le Canada croit qu’une paix durable en RDC passe obligatoirement par le respect du choix du peuple congolais exprimé par les urnes le 30 décembre 2018 », souligne-t-il.
Par la même occasion, le Gouvernement de ce pays d’Amérique du Nord soutient la déclaration de l’Union africaine qui a exprimé, le 17 janvier, des doutes concernant les mêmes scores de la centrale électorale.
« Le Canada appuie la déclaration émise le 17 janvier 2019 par l’Union Africaine, en consultations avec la CIRGL et la SADC qui, exprime notamment de sérieux doutes sur la conformité des résultats provisoires annoncés le 10 janvier 2019, avec les voix exprimés », ajoute-t-il.
De noter, en outre, que la coalition Lamuka a aussi salué le communiqué des Chefs d’État de l’UA alors que l’UDPS considère ladite déclaration comme un mépris à l’endroit de la nation congolaise, dûment de sa souveraineté.
Don-Neille LBK

À la une

Également sur Actu 30