Suspension des résultats: Jean claude Katende invite l'UA à se taire.

Le Président de l’Association africaine pour la défense des droits de l’homme (ASADHO) a appelé l’UA africaine à se taire concernant cette question liée au verdict de la Cour Constitutionnelle.
Pour Jean Claude Katende, il faut laisser la Haute Cour prendra librement sa décision conformément aux lois de la République. Et ce, surtout que la partie qui conteste a, de son propre initiative, accepté d’introduire sa requête de contestations.
« Quand quelqu’un va auprès d’un juge. Cela signifie qu’il fait confiance à la justice. Puisque le candidat Fayulu a déposé, de son plein gré, sa requête sur la table de la Cour. Laissons les juges prendre leur décision. l’Union africaine doit se taire », a déclaré le président de l’ASADHO interrogé par Actu30′.
Ce cadre de la société civile dit ne pas comprendre l’immixtion de cette organisation dans les affaires de la RDC. Cela, surtout que la même UA ne s’est pas autant occuper des problèmes électoraux dans d’autres pays de l’Afrique.
« le Gabon a connu presque le même problème que la RDC avec l’opposant Jean Ping qui réclamait aussi sa victoire face à Ali Bongo. Mais nous n’avons pas vu l’Union africaine réagir », a-t-il renchéri.
Rappelons que l’Union africaine a formellement appelé la Cour Constitutionnelle à suspendre la publication des résultats définitifs en attendant l’harmonisation des vues entre les parties prenantes. Et ce, en vue d’éviter une quelconque crise post-électorale.
Don-Neille LBK
 
 
 

À la une

Également sur Actu 30