• fardc 1 min

Attaque des ADF à Beni-Mavivi : La société civile exige le départ de la Monusco

Les Forces vives du groupement Batangi-Mbau, territoire de Beni, exigent le départ pur et simple des casques bleus de la Mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilité au Congo(Monusco) œuvrant dans cette région.
La société civile locale est montée au créneau 24 heures après l’attaque des présumés rebelles ougandais de l’ADF à Mavivi où 2 civils ont été tués par les assaillants.
« Nous n’avons pas vu la Monusco intervenir lorsqu’il y a eu attaque des ADF dans le milieu. C’est vraiment inexplicable que l’ennemi attaque à près de 900 mètres du camp de la Monusco. Ainsi,nous exigeons le départ de la Monusco, car trop c’est trop », s’inquiète Jamali Moussa,vice-président de la société civile du groupement Batangi-Mbau.
Consécutivement à cette situation, la source ajoute que les habitants se déplacent vers des endroits supposés sécurisés notamment l’ex-province Orientale, Oicha et le centre-ville de Beni.

À la une

Également sur Actu 30