• fardc 1 min

Incidents à l'UNIKIS : Le corps académique décide de déguerpir les étudiants

Après des incidents contraignants commis le jeudi 7 février par les étudiants qui manifestaient contre l’arrestation d’un des leurs, le corps académique s’est décidé de déguerpir les étudiants, précisément ceux du complexe Elungu, campus situé non loin du bâtiment administratif.
C’est dans la soirée du même jeudi qu’une réunion tripartite d’urgence s’est tenue entre l’Association de professeurs de Kisangani (APUKIS), L’Association des scientifiques de l’unikis (ASUKIS) et le personnel administratif, techniques et ouvriers de l’Unikis (PATO) pour prendre certaines mesures quant aux actes posés par ces étudiants.
Hormis le déguerpissement, ce corps académique a aussi opté pour le reaffectement dudit site Elungu, le rachat par ces etudiants des biens brûlés dont les véhicules, motos… et les sanctions exemplaires et sans complaisances des étudiants auteurs de ce forfait par les autorités judiciaires et le comité de gestion de l’Unikis endéans un préavis de 8 jours .
Ces autorités académiques de l’Université de Kisangani déclencheront une grève jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.
Pour rappel, plus de cinq motos, un véhicule et de téléphones ont été brûlés le jeudi au bâtiment administratif de Kisangani par ces étudiants revendiquant contre l’arrestation de leurs camarades. La situation était très tendue jusqu’à l’intervention de la police nationale congolaise.

À la une

Également sur Actu 30