• fardc 1 min

RDC : Nangaa et Basengezi rejettent les sanctions des USA

Listés parmi les personnalités sanctionnées par les États-Unis, le Président de la CENI Corneille Nangaa et son vice Norbert Basengezi Kantitima ont rejeté en bloc les allégations du département d’État américain qui les accusent d’être impliqués dans les affaires de corruption
« Je rejette de telles mesures, qui sont injustes, car je ne suis impliqué dans aucun type de corruption », a déclaré le numéro Un de la Centrale électorale à Reuters.
« Je n’ai jamais été corrompu. J’ai organisé des élections qui ont permis de rétablir la paix au Congo », a ajouté Norbert Basengezi auprès du même media.
Le Président de la Ceni Corneille Nangaa, son adjoint Norbert Basengezi, son conseiller Marcellin Mukolo, le Président de la Cour Constitutionnelle, Benoît Lwamba ainsi que le Président de l’Assemblée nationale (2012 à 2018) Aubin Minaku, sont les cinq personnalités visées par les sanctions des USA.
Pour les États-Unis, Ces cadres se sont enrichis par la corruption, ils ont dirigé ou supervisé des violences contre des personnes qui exercent leurs droits de réunion pacifique et leur liberté d’expression.
« Ils ont opéré en toute impunité aux dépens du peuple congolais et ont fait preuve d’un mépris flagrant pour les principes démocratiques et les droits de l’homme », précise le département d’État américain.

À la une

Également sur Actu 30