• fardc 1 min

RDC : Pour le collectif « Tournons la page », ce n'est pas seulement l'alternance qui permet de consolider une démocratie, il y a plusieurs autres défis

Le collectif Tournons la page a organisé une conférence-débat ce vendredi 22 février 2019, autour des acquis et défis dans la consolidation de la démocratie en RDC.
Au cours de cet événement, plusieurs organisations de la société civile et des droits de l’homme qui composent cette structure ont noté que l’alternance pacifique mais aussi la lutte contre la dilapidation des ressources naturelles dans le pays africains concourent vraisemblablement dans la consolidation de la démocratie.
Jean Claude Katende, président de l’Asadho, a dans cette optique indiqué que l’un des atouts de la démocratie congolaise est le fait que la RDC ait un nouveau Président élu.
« L’un des grands acquis dans le combat, c’est le fait qu’aujourd’hui nous avons un nouveau Président de la République, le grand défis à relever est que le processus électoral ne doit pas s’arrêter à ce niveau, il doit y avoir les élections au niveau local », a dit le président de l’ASADHO JC Katende interrogé par Actu30.
Pour le président de l’Association africaine pour la défense des droits de l’homme, les hommes au pouvoir pensent que les organisations des droits de l’homme n’a d’importance qu’à la lutte pour l’alternance.
« Pour nous défenseurs des droits de l’homme, notre travail est utile dans la consolidation de la paix et de la démocratie », a renchéri le président de l’ASADHO.
JC Katende estime que la lutte pour le respect de la Constitution et pour l’organisation des élections nécessite des alliances, qui doivent s’organiser non pas dans les intérêts des individus mais plutôt de la communauté.

À la une

Également sur Actu 30