• fardc 1 min

Sanctions contre les autorités congolaises : la Ceni rejette les accusations contre son président ( communiqué)

Dans un communiqué signé ce 23 février 2019 par Jean Pierre Kalamba dont une copie est parvenue à actu30.info, la Ceni rejette les accusations portées contre son président, le vice-président et le conseiller du président.
« La ceni rejette les allégations de corruption et/ou des violations de droits de l’homme, d’abus ou d’atteinte à la démocratie dans l’exercice de sa mission telles que formulées dans le communiqué du département d’Etat américain », indique le communiqué.
Les élections du 30 décembre 2018 ont permis une passation pacifique du pouvoir en RDC.
 » à l’issue des élections générales du 30 décembre ayant permis le transfert pacifique et démocratique maïs aussi historique du pouvoir entre le Président de la Republique sortant et le Président élu.  La Ceni souligne que les préparatifs de la tenue des élections dans les circonscriptions électorales dans 4 circonscriptions électorales sont prévues le 31 mars 2019″, poursuit le communiqué.
La Ceni reste focaliser pour l’heure sur l’organisation des élections le 31 mars 2019 dans les circonscriptions de Beni ville, Beni territoire, Butembo et Yumbi. C’est d’ailleurs dans ce cadre que son président Corneille Nangaa conduit une mission d’évaluation technique dans le Nord-Kivu.

À la une

Également sur Actu 30