• fardc 1 min

Traitement Ebola : MSF suspend ses activités à Katwa après l'attaque le dimanche dernier d'un centre de riposte

Les activités de traitement de l’épidémie à virus Ebola à Katwa dans la province du Nord-Kivu sont suspendus par Médecin sans frontière, après une violente attaque des personnes non identifiées, qui a eu lieu le 24 février dernier. cette suspension limitera considérablement l’accès aux services de santé essentiels pour les patients atteints d’Ebola.
L’attaque a causé plusieurs dégât matériels et la mort d’un garde malade selon Meinie Nicolai, Directrice générale en visite au Nord-Kivu.
 » Les agresseurs ont incendié des parties de la structure et détruit des salles et du matériel. Le Frère d’un patient serait décédé alors qu’il tentait de s’échapper. Nous avons réussi à transférer quatre patients confirmés et les six suspects dans des centres de traitement Proches, » a-t-elle fait savoir.
Selon MSF, plus de six mois après le début de l’épidémie Ebola au Nord-Kivu et en Ituri, cette fièvre hémorragique n’est pas sous contrôle avec plus de 879 patients confirmés et plus de 540 décès. Avec quelques succès dans l’arrêt de la transmission dans les épicentres initiaux de Mangina et de Béni, et dans d’autres sites tels que Mutwanga et Masereka.
MSF poursuit ses activités dans le cadre de la réponse à Ebola à Butembo, Bunia, Bwena Sura, Kayna et Biena.

À la une

Également sur Actu 30