RDC-Kwango : Assassinat d'un tradi-praticien, l'asbl zibula meso codamne et dénonce l'impunité des autorités locales

Des sources sûres rapportent la mort l’assassinat d’un tradi-praticien à Popokabaka dans la province du Kwango. L’association sans but lucratif Zibula meso qui regroupe les jeunes du Kwango a à travers un communiqué condamné « cet acte barbare ».

Voici en intégralité le communiqué de l’Asbl signé par son coordonnateur Philippe Kusukama.

L’ASBL ZIBULA MESO a appris avec une grande consternation le crime d’une extrême barbarie commis vendredi 22 mars dernier à la cité de Popokabaka (Province du Kwango), par des étudiants de l’ISP/Popo contre Monsieur GEORGES MBAYA.

Tout est parti du décès d’un Assistant de l’ISP/Popokabaka en la personne de PIERRE LEWULA, foudroyé le même jour.

Selon les témoignages recueillis par nos membres sur place, la foudre était tombée sur la maison de l’Assistant quelques heures après le passage de Monsieur GEORGES MBAYA parti lui réclamer sa créance.

Manipulés par des notables non autrement identifiés, les étudiants de son Institution ont organisé une chasse au sorcier contre ce juge coutumier et tradi-praticien accusé sans preuve d’être l’auteur de la foudre.

Après avoir enlevé l’infortuné de sa résidence, ils l’ont conduit vers le lieu du supplice où ils l’ont lynché, torturé, amputé certains de ses organes avant de l’égorger, sous le regard impuissant des éléments de la police et des autorités locales.

Comme toute âme sensible peut le constater, il s’agit d’un crime horrible et d’une extrême atrocité jamais connu dans la province du Kwango.

L’ASBL ZIBULA MESO exprime sa vive indignation face à ce meurtre qui vient souiller notre province reconnue comme un havre de paix et d’hospitalité.

En tant que structure de la Société civile œuvrant pour la bonne gouvernance, la paix et l’unité au Kwango, ZIBULA MESO dénonce avec la dernière énergie la passivité des autorités locales et des éléments de la police qui auraient pu empêcher ce drame dans la mesure où l’infortuné habitait juste derrière leur Commissariat.

En outre, ZIBULA MESO ASBL déplore qu’à ce jour, aucun des criminels n’a été mis aux arrêts et que les bourreaux continuent à circuler librement dans les rues de POPOKABAKA sans être inquiétés et ce, au grand dam des enfants de la victime.

A cet effet, ZIBULA MESO ASBL s’insurge contre les comportements de certains notables de POPOKABAKA qui, selon des sources concordantes, ont manipulé les étudiants pour régler des comptes à ce Juge coutumier et devin qui ne faisait pas de cadeaux aux sorciers de ce territoire en dénonçant leurs cabales occultes.

Enfin, ZIBULA MESO condamne la précipitation de l’Administrateur du Territoire d’ordonner l’enterrement immédiat de l’infortuné sans l’accord de ses membres de famille et dans des conditions très précaires.

La RDC étant un Etat de droit, nous en appelons aux autorités compétentes principalement au Gouverneur et au Procureur général du Kwango pour diligenter, sans désemparer, une enquête afin d’établir les responsabilités et punir sévèrement les auteurs de ce meurtre.

 

À la une

RDC-Passeports : La vente des formulaires a débuté ce lundi à Kinshasa

Plusieurs agences de la Sofibanque ont vendu ce lundi 30 novembre 2020 à Kinshasa les formulaires de demande des passeports ordinaires et biométriques aux...

Nord-Kivu : Sécurité renforcée sur l’ensemble de la province pour protéger la population pendant les fêtes de fin d’année (Police)

Le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC) dans le Nord-Kivu est en mission d'inspection sur l'ensemble de la province. En ville de Beni,...

Beni : Un mort et plusieurs personnes kidnappées lors d’une nouvelle attaque des ADF à Makisabo

Une nouvelle attaque des rebelles ougandais ADF a été enregistrée la nuit du dimanche à ce lundi 30 novembre 2020 à Makisabo, dans le...

Tentative de requalification de la majorité : Les députés FCC menacent de traduir en justice les corrupteurs et les corrompus

Dans une déclaration faite ce lundi 30 novembre 2020, des députés nationaux du Front Commun pour le Congo (FCC) condamnent toutes les manœuvres visant...

Covid-19 : 70 nouveaux cas confirmés enregistrés dimanche en RDC

La République démocratique du Congo a enregistré, dimanche dernier, 70 nouveaux cas confirmés de la pandémie de Covid-19. D'après le comité multisectoriel de la riposte...

« Quel regard porter sur l’État de droit tant vanté en RDC ? » (Tribune du Pr Joseph Yav)

Quel regard porter sur l'État de droit tant vanté en RDC ? Liminaires Il n’est pas étonnant que l’expression “ETAT DE DROIT”, se soit imposée en...

Également sur Actu 30

Goma : Plus de 260 armes AK-47, 12 pistolets, 121 chargeurs et environ 200 grenades ramassés (député P. Munyomo)

Au cours d'un échange avec la presse ce dimanche 29 novembre à Kinshasa, le député national Patrick Munyomo, élu de la ville de Goma,...

Nord-Kivu : Le gouvernement provincial appelé à renforcer la ville de Goma en matériels de lutte contre les incendies

À travers une correspondance dont une copie est parvenue à Actu30.cd, le député provincial Saidi Balikwisha plaide auprès du gouverneur du Nord-Kivu pour le...

Kananga : Des jeunes formés sur la gouvernance locale et la participation au développement des ETD

Le Conseil Régional des ONG de Développement (CRONG) a organisé du 17 au 18 novembre 2020 une formation à l'intention des associations et organisations...

Bukavu : L’UDPS et ses alliés dans la rue pour soutenir les consultations de Tshisekedi

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), fédération de Bukavu, a organisé une marche de soutien aux consultations initiées par le président...