• afriland banniere

À Kolwezi, la sénatrice Francine Muyumba appelle les femmes à la « rigueur » et la « discipline » dans le travail

Dans le cadre de ses vacances parlementaires et en marge de la journée internationale des droits de la femme, la sénatrice Francine Muyumba a pris part à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba, à un atelier sur l’entrepreneuriat des jeunes. Ces assises ont été organisées par le commissariat de l’entrepreneuriat des jeunes et émergence de la classe moyenne que dirige Nadia Kapapa.

Dans son adresse, la sénatrice Francine Muyumba a appelé la femme du Lualaba à plus de compétence.

« Il nous faut vaincre les stéréotypes au sujet des femmes. Voilà pourquoi, il nous faut plus de rigueur dans le travail, de discipline et vouloir à tout prix mériter parce que l’égalité ne nous sera pas offerte sur un plateau d’or. Pour atteindre les objectifs, il ne faut jamais se compromettre », a-t-elle déclaré.

Elle a, par la même occasion, rendu hommage à toutes les héroïnes dans l’ombre.

« Nous devons puiser nos modèles sur nos mères, nos enseignantes, nos commerçantes et pousser loin nos ambitions. Il faut entreprendre et ne jamais abandonner, malgré les difficultés. Vos ambitions doivent vous faire peur d’abord à vous-même », a souligné Francine Muyumba.

La sénatrice Muyumba caresse le rêve de voir en 2023 les femmes obtenir 50% des sièges dans les Assemblées provinciales.

Pour sa part, la directrice du Guichet unique, Marie Louise Mafo, a invité les femmes à développer le sens de l’entrepreneuriat et à avoir l’esprit d’initiatives.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30