• afriland banniere

Beni : l’armée se réjouit du retour de la population à Mangina où le calme règne après les opérations de traque des rebelles

La cité de Mangina située à 30km de la ville de Beni, au Nord-Kivu, a été vidée de ses habitants il y a peu, suite aux attaques rebelles. Depuis que les forces armées de la République l’ont reprise, une accalmie règne.

Ce retour au calme pousse certains habitants de cette commune qui avait fui les atrocités perpétrées par les groupes armés, à regagner leurs habitations.

Pour les FARDC, c’est un motif de satisfaction. « Ce retour de la population ici à Mangina, ça veut dire que cette population a répondu à notre appel et elle a compris que nous sommes en train de faire du travail. Nous avons déjà éloigné la menace et que les rebelles sont en train d’être traqués comme il faut », a dit le général Sylvain Ekenge, porte-parole adjoint de l’armée.

Signalons que la cité de Mangina avait été vidée de ses habitants à la suite des attaques à répétition perpétrées par les groupes armés dont les ADF. Ces attaques rebelles ont causé la mort de plusieurs personnes.

C’est grâce aux opérations de grande envergure lancée par les FARDC au mois d’octobre dernier, que le calme est revenu dans la région.

Anderson Shada Djuma

À la une

Également sur Actu 30