• afriland banniere

Décès du général Kahimbi: « ll s’avère qu’il s’agit d’une mort par pendaison » (Conseil des ministres)

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a présidé, vendredi 6 mars, à la cité de l’Union Africaine, la réunion du Conseil des ministres.

Plusieurs questions étaient abordées par les membres du gouvernement lors des échanges notamment, l’évolution de l’enquête sur le décès du général Delphin Kahimbi, ancien sous-chef d’état major adjoint chargé de renseignements militaires.

D’après le compte rendu du 24ème Conseil des ministres, cet officier de l’armée serait mort par pendaison.

Le Conseil a par ailleurs tenu à rassurer de la poursuite des enquêtes diligentées.

« Au sujet de l’enquête sur le décès du général Kahimbi, le président de la république a informé les membres du Conseil qu’il avait décidé de diligenter une enquête indépendante à l’initiative de la MONUSCO. Cependant, d’après les éléments en sa possession, il s’avère qu’il s’agit d’une mort par pendaison. En tout état état de cause, le vœu du chef de l’Etat est que toutes ces enquêtes finissent rapidement afin de soulager la famille éplorée », peut-on lire dans ce compte rendu.

Signalons qu’une commission d’enquête a été instituée depuis le mercredi denrier, pour élucider les circonstances de la mort du général Delphin Kahimbi, le vendredi 28 février dernier.

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30