• afriland banniere

FCC-CACH : « Il peut y avoir des malentendus mais nous avons des structures appropriées pour régler tout ça », rassure Néhémie Mwilanya

Le coordonnateur du Front Commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, en route pour le Sud-Kivu, est arrivé Goma ce mardi 10 mars 2020.

À son arrivée, cet élu de Fizi a annoncé à la presse qu’il est en tournée de compassion dans la partie nord de la province du Nord-Kivu, avec une délégation des cadres et membres du FCC.

Cette tournée consistera, selon lui, à transmettre la compassion de Joseph Kabila, autorité morale du FCC, aux populations meurtries de cette partie du pays, à cause de l’insécurité et la maladie à virus Ebola.

Il a par ailleurs, rassuré de l’affection qu’a l’ancien président Joseph Kabila pour le Nord-Kivu jusqu’à ce jour.

« J’ai prévu une tournée dans la province du Nord-Kivu qui nous conduira de Goma, à Béni et Butembo pour venir apporter la compassion de notre autorité morale, le président honoraire Kabila à la population du Nord-Kivu. Compassion par rapport aux conséquences de cette guerre asymétrique que connait la province de la art des ADF et par rapport à cette grave épidémie d’Ebola qui a élu domicile malheureusement ici chez nous. La population du Nord-Kivu peut se rassurer que le président Kabila a quitté le pouvoir mais son coeur n’a jamais quitté cette province », a dit Néhémie Mwilanya à Actu-30.info

Pour ce qui est de la santé politique de la coalition FCC-CACH, il a précisé que les consultations se font régulièrement à l’interne entre le chef de l’État Félix Tshiseked, autorité morale du CACH, et Joseph Kabila du FCC pour éviter des malentendus.

« Il peut y avoir des malentendus mais nous avons des structures appropriées pour régler tout ça notamment le comité de suivi au sein duquel se déroulent les consultations régulières entre deux familles politiques mais une chance également les concertations au sommet qui sont régulières entre le président de la république et son frère honoraire », a-t-il indiqué.

Entre temps, les discussions entre les deux plateformes qui composent la coalition au pouvoir sur le partage des entreprises publiques, se poursuivent.

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30