Kasaï Central : lancement des travaux de construction d’une école, d’un centre de santé et d’un forage d’eau pour les retournés d’Angola

Le secrétaire particulier du chef de l’État Félix Tshisekedi apporte une assistance aux expulsés d’Angola réunis au sein de l’association « les Retournés d’Angola ».

Taupin Mukengeshayi a, en effet, lancé lundi dernier, les travaux de construction d’une école, d’un centre de santé et d’un forage d’eau pour les 15 milles retournés volontaires congolais cantonnés à Nkonko, à quelques kilomètres de Kananga.

Selon lui, ce geste caritatif en faveur démontre que le chef de l’État connait leurs préoccupations.

« J’ai choisi ce camp pour faire voir à nos frères que le chef de l’État connait leurs préoccupations. Ils ne sont pas oubliés, nous allons commencer par construire une école, un centre de santé et un forage d’eau afin de permettre aux enfants de bien étudier et d’accéder aux soins de santé », a fait savoir le secrétaire particulier Taupin Mukengeshayi

Pour les bénéficiaires, il s’agit d’un motif de satisfaction.

« Nous venons de nous rendre compte que nous sommes congolais, nous étions abandonnés à notre triste sort. Ce que nous demandons aux donateurs de continuer comme ça, surtout que nous n’avons pas des habitations et l’accès à la nourriture nous semble être encore difficile pour le moment », a dit un des membres de l’association Retournés de l’Angola à Actu-30.info.

C’est depuis 5 mois que ces congolais revenus de la République d’Angola sont cantonnés dans le village Nkonko, à 15km de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.

Patrick Kalamba