Nord-Kivu : le gouverneur de province met en garde les politiciens, les pasteurs et les médias qui partagent des fausses informations sur le Covid-19

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu s’indigne contre certains leaders sociaux, politiques ainsi que des médias qui divulguent des fausses informations sur la Coronavirus.

Dans un message lancé à la population de sa province, à Goma ce jeudi 19 mars, Nzanzu Kasivita a fait savoir que des mesures ont été prises pour contrecarrer les personnes qui tenteraient de manipuler la population à travers des rumeurs, en lieu et place de la mobiliser sur l’observance des règles d’hygiène.

« Pour les hommes politiques, nous ne sommes plus en campagne, les gens ont communiqué très mal sur l’épidémie d’Ebola tout simplement parce qu’ils cherchaient les voies électorales. Nous allons être plus ferme, nous allons édicter même les mesures de police non seulement contre ceux qui vont propager des faux messages mais aussi contre les médias qui vont les relayer. Nous ne voulons pas que notre population soit abusée par la volonté des gens qui ne veulent pas nous accompagner. Nous voulons que tout le monde soit mobilisé contre cette maladie », a-t-il dit.

Il a par ailleurs, mis en garde certains pasteurs qui au nom de la foi pourraient tenter d’interdire à leurs fidèles ainsi qu’à toute la population de respecter les règles d’hygiènes recommandées pour empêcher la propagation de cette pandémie.

« Nous allons nous insurger contre quiconque qui va commencer au nom de la foi, à tromper la population qu’il a la solution à cette maladie. Nous souhaiterions que nous soyons guidés par les conseils des médecins et la science. Nous pouvons aussi prier pour que ce drame passe loin du Nord-Kivu. Mais nous pensons que Dieu est omniscient et a créé la médecine, nous devons donc respecter les conseils que les scientifiques et la médecine nous donnent », a souligné le gouverneur du Nord-Kivu.

Signalons que cette mise en garde de Carly Nzanzu a intervenu après l’appel du chef de l’Etat. Félix Tshisekedi a, dans son adresse à la nation, mercredi, recommandé aux animateurs des institutions nationales et provinciales de prendre des mesures pour mettre leurs membres de cabinet ainsi que la population entière à l’abri du Covid-19.

Fidèle Kitsa