RDC : la NOGEC appelle le gouvernement à lever l’option du confinement pendant 14 jours pour éradiquer le Coronavirus

Le regroupement politique Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo (NOGEC) rapporte, dans son communiqué de ce samedi 21 mars, que les mesures préventives prises par le chef de l’État concernant la pandémie du Coronavirus, souffrent encore d’exécution auprès d’une grande partie de la population.

« NOGEC fait observer que les mesures annoncées par son éxcellence monsieur le président de la République lors de son message à la nation, peinent encore à s’exécuter dans certains secteurs de la vie nationale, où certains compatriotes ne réalisent toujours pas les risques de propagation de ce virus et ses conséquences incalculables sur la population », souligne ce regroupement membre du Front Commun pour le Congo (FCC).

Pour la NOGEC, le gouvernement se doit d’instaurer le confinement pendant 14 jours afin d’endiguer le Covid-19.

« NOGEC invite ainsi le gouvernement de la République à lever carrément l’option du confinement pour une période de 14 jours afin de lui permettre de contenir les risques de propagation. NOGEC recommande à ses militants révolutionnaires d’observer l’attitude de confinement, en attendant la maitrise de la situation par le Gouvernement », fait savoir ce communiqué signé par Constant Mutamba Tungunga.

Cette formation politique regrette le décès du directeur de cabinet adjoint de la ministre de l’économie, de suite du Coronavirus, et présente ses condoléances à la famille du défunt.

Corneille Lubaki