Insécurité à Bukavu : 51 personnes tuées et 204 maisons attaquées depuis le début de l’année 2020 (société civile)

Depuis le début du l’année 2020, plusieurs cas d’insécurité sont signalés dans les trois communes de la ville de Bukavu, au Sud-Kivu.

Le noyau urbain de la société civile de Bukavu établie un bilan de 51 personnes assassinées et 204 maisons attaquées depuis le début de l’année 2020.

Selon Zozo Sakali, président du noyau urbain de la société civile, le récent cas est celui du samedi 25 avril, où la famille d’un certain Emmanuel Bulabula a été la cible des attaques à Nkafu, un des quartiers de la commune de Kadutu.

Par ailleurs, Zozo Sakali invite la population à l’unité pour dire « non à cette insécurité, non à la criminalité urbaine, non aux assassinats ciblés et non aux phénomènes corps sans vie ».

Joseph Mwema