Kinshasa – arrestation de Mwanda Nsemi : les élus du Kongo Central au commissariat général de la police pour s’enquérir de la situation

24 heures après l’arrestation de Ne Mwanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bundu dia mayala et ses adeptes, quelques élus provinciaux et nationaux du Kongo Central se sont rendus au commissariat provincial de la police, sous la conduite du président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central.

Sur place, ils se sont entretenus avec le commissaire provincial adjoint en charge des opérations ville de Kinshasa. Il leurs a rassuré sur la suite du dossier qui évolue selon la procédure.

« Je vous rassure que Mwanda Nsemi va bien physiquement. Et tout se passe bien. Je me suis entretenu avec lui, son dossier se poursuit », a-t-il dit.

Tout en déplorant les actes commis dans la résidence de Mwanda Nsemi, les élus du Kongo Central ont plaidé pour le dédommagement de tout ce qui a été pillé.

« Nous sommes fiers de votre travail, il faut que ceux qui ont pillé soient punis sévèrement parce que ces actes n’honorent pas la police », a dit le député National Albert Fabrice Puela.

Le commissaire provincial adjoint en charge des opérations ville de Kinshasa a réaffirmé aux élus du Kongo Central la décision du général Sylvano Kasongo de punir les policiers qui ont pillé la maison du leader de BDK. Il ressort de cette réunion que Mwanda Nsemi pourrait être conduit au CNPP pour consultations.

Rachel Kitsita