Kinshasa : libérés par la police, des femmes et enfants adeptes de Ne Mwanda Nsemi regagnent le Kongo Central dès ce soir

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo a autorisé la libération des femmes et enfants adeptes de Mwanda Nsemi arrêté le 24 avril 2020, dans la résidence du leader du mouvement politico-religieux Bundu dia malaya.

Une décision intervenue après son entretien, ce samedi 25 avril, avec quelques élus du Kongo Central, conduits par le président de l’Assemblée provinciale, Anatole Matusila.

« Les femmes et les enfants sont libérés. Il y a des bus qui vont les conduire dès ce soir dans le Kongo Central et précisément dans leurs villages respectifs. Ne resterons ici que ceux sur qui pesent des lourdes charges. Nous remercions le commissaire provincial de la police et le ministre des droits humains », a dit Anatole Matusila.

Entre temps, Ne Mwanda Nsemi a été conduit au CNPP pour consultations.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30

Actu30