La RDC réclame des excuses au journaliste Christian Malard qui a traité le président Tshisekedi d' »escroc »

A travers une note officielle, la ministre des affaires étrangères s’insurge contre les propos « méprisants, injurieux, irrespectueux et irresponsables » tenus par le journaliste indépendant basé à Paris, Christian Malard, lors d’un entretien sur la chaîne de télévision Israélienne i24 News, jeudi 23 avril dernier.

En outre, Thérèse Ntumba déplore des propos « intentionnellement mensongers et désobligeants de la part de ce journaliste ».

Par conséquent, elle invite Christian Malard à présenter des excuses au peuple congolais et à son chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

« Pour ne pas compromettre les bonnes relations d’amitié et de coopération déjà existantes ainsi que les initiatives des autorités compétentes des deux pays, le ministre des affaires étrangères de la République Democratique du Congo demande au ministre des affaires étrangères de l’État d’Israel de bien vouloir inviter la chaîne de télévision i24 News à éviter d’entretenir sur son plateau des propos non fondés, contraire à la réalité et outrageants à l’égard d’un chef d’Etat ami d’Israel. Il invite en conséquence la chaîne de télévision i24 News et son correspondant, monsieur Christian Malard, à présenter des excuses au peuple congolais et à son chef de l’État », peut-on lire dans ce document.

Signalons que le journaliste précité a, dans l’une de ses interventions sur cette télévision israélienne, a déclaré que « la RDC dite démocratique a au pouvoir aujourd’hui un escroc, un tyran, qui s’appelle Tshisekedi ».

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30

Actu30