Nord-Kivu : relèvement des troupes militaires et policières à Kirumba, le député J-P Lumbulumbu se réjouit et plaide pour le remplacement des agents de l’État

Des militaires FARDC et des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ayant fait plus de 10 ans à Kirumba, une des communes du territoire de Lubero, au Nord-Kivu, ont été relevés et permutés depuis trois jours.

Contacté par Actu-30.info ce mardi 21 avril 2020, le député provincial Jean-Paul LumbuLumbu indique que le relevément de ces militaires et policiers est la réponse aux réclamations de la population qui avait manifesté contre les services de sécurité à Kirumba, après l’assassinat de 4 civils au mois de février dernier.

Cet élu du territoire de Lubero plaide par ailleurs pour la permutation de certains agents et fonctionnaires de l’État, afin de renforcer la confiance entre la population et les autorités locales.

« La population de Kirumba se rappelle même que l’honorable Lumbulumbu avait promis de ne pas quitter Kirumba tant que le commandant de la PNC n’aura pas été relevé ainsi que les militaires qui étaient devenus des chefs coutumiers à Kirumba pour y avoir fait plus de dix ans. Bien avant, à notre demande, les commandants PNC Musienene et celui de Kirumba ont été relevés et permutés. Après les militaires les bourgmestres et leurs adjoints y compris les fonctionnaires délégués de Lubero doivent être également permutés pour renforcer la confiance entre la population et les services de sécurité », déclare J-P Lumbulumbu.

À la suite des manifestations populaires organisées au mois de mars dernier, une délégation mixte des élus provinciaux, du ministre provincial de la justice représentant le gouverneur de province et le commandant de la 34è région militaire, conduite par le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, s’était rendu à Kirumba pour calmer la population et s’enquérir de la situation sur place. Le relèvement de ces militaires et policiers est donc une satisfaction pour la population locale.

Fidèle Kitsa