Nyirangongo : un militaire en état d’ivresse ouvre le feu et blesse 3 personnes à Buhumba

À Kanyanja, localité située dans le groupement Buhumba, à Nyirangongo, un des territoires du Nord-Kivu, un élément FARDC a ouvert le feu et blessé ainsi 3 personnes, lundi 27 avril 2020.

Selon le président de la société civile de Buhumba, ce militaire a agi dans cet état d’ivresse. Il signale également que les victimes ont été blessées grièvement.

« C’était vers 19 h, heure locale qu’un militaire armé dans un état d’ivresse a rencontré les civils en train de dialoguer à Kanyanja. Ici, ce militaire a posé une question à ces civils, c’est après cette question qu’il a tiré plusieurs balles sur trois civils qui sont grièvement blessés », a dit Janvier sebwage Alphonse à Actu-30.info.

Entre temps, les personnes touchées par balles ont été vite dépêchées dans une structure sanitaire de Goma pour les soins appropriés, précise notre source.

Tout en condamnant cette acte, la société civile de Buhumba demande à la justice militaire congolaise de punir ce meurtrier conformément aux lois du pays.

Gloire Kamandi