RDC – Ass. Nat : Kabund appelé à démissionner pour avoir « menti » sur le coût de l’organisation du congrès

Le député national Jean-Jacques Mamba appelle Jean Marc Kabund-a-Kabund à démissionner de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale.

Selon sa correspondance adressée ce mardi au président a.i de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), ce député du MLC estime que celui qu’on appelle affectueusement « maître nageur » n’arrive toujours pas à distinguer le militantisme de la responsabilité qui lui incombe en tant que membre du bureau de la chambre basse du Parlement.

« Monsieur le premier vice-président et cher collégue, nous avons estimé que vous étiez digne de nous représenter au bureau et c’était sans compter le fait que vous n’arrivez toujours pas à faire un distinguo entre le militantisme et le sens de resporisabilité qu’oblige votre rang », dit-il dans sa lettre.

Ce cadre du Mouvement de Libération du Congo (MLC) accuse le président ai de l’Udps d’avoir menti sur le budget de l’organisation du congrès et l’appelle, à cet effet, à démissionner de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

« Vous n’avez pas été en mesure de fournir le budget et éléments que je vous ai demandé et la raison est simple, vous aviez affabulé sur les 7 millioris USD pour ameuter les auditeurs et décrédibiliser tous ceux et celles de vos collègues qui, en toute liberté et responsabilité, pouvaient avoir un avis contraire. Je considère que cette attitude ne correspond pas à la hauteur qu’exige votre fonction et je suggére de ce qui précàde votre démission du bureau. L’UDPS est un parti qui force le respect, je crois en sa capacité de nous présenter un autre collègue susceptible d’agir dans le respect de la déontologie aux fins de maintenir le prestige de notre institution », ajoute-t-il.

Selon lui, une motion de défiance sera déposée contre Kabund-a-Kabund s’il ne démissionne dans les 48h qui suivent la signature de cette correspondance.

Pour rappel, le premier vice-président de la chambre basse du Parlement avait déclaré, au cours d’une mission, que le coût global de l’organisation du congrès revenait à 7 millions USD. C’est dans ce sens que ce député MLC lui avait adressé une correspondance pour l’inviter à montrer les preuves de ces allégations.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30

Actu30