RDC-Covid-19 : Me Luc Fikiri appelle les congolais à se tourner vers l’agriculture afin de survivre en cas de rareté des denrées alimentaires

Dans une déclaration faite le jeudi 16 avril depuis Philadelphie, aux États-Unis d’Amérique, maître Luc Fikiri Murefu recommande à la population congolaise de prendre des précautions essentielles afin de survivre face à la crise économique qui se profile à cause du Coronavirus.

Pour lui, l’heure est plus que propice pour tout congolais de se tourner vers l’agriculture en vue de faire face à une quelconque rareté des denrées alimentaires.

« …Pendant ces temps, nous devons cultiver nos terres. Même à l’enceinte de la parcelle, il faut faire un petit champ. Se donner à l’agriculture est une des solutions qui va nous aider à survivre. Car, avec ce confinement et isolement, y aura-t-il encore à manger après deux ou trois mois ? Nous devons recourir à la plantation », a dit Me Luc Fikiri Murefu.

Cet avocat des droits de l’homme exhorte particulièrement les congolais qui sont au Congo-profond de ne pas abandonner l’agriculture « car la vie des congolais en dépend ».

« Que nos frères et sœurs qui sont à l’intérieur du pays, là où la maladie à Coronavirus n’a pas encore planté véritablement ses racines, continuent à aller au champ mais tout en respectant les règles barrières contre le Covid-19. Il faut respecter la distanciation sociale, porter des masques, laver de temps à temps les mains, etc », a signalé cet acteur de la société civile.

Il a par ailleurs rappelé qu’il possède, dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu, plus de 40 hectares des maïs, haricots et choux qui peuvent aider face à la rareté des denrées alimentaires.

Corneille Lubaki