RDC/Covid-19 : vers un « collectif budgétaire » pour adapter les dépenses des institutions aux moyens de l’État

Le premier ministre Sylvestre Ilunga a échangé avec les présidents de deux chambres du Parlement ce lundi, au Palais du peuple de Kinshasa.

Leurs discussions étaient axées sur la situation socio-économique difficile que traverse la République Démocratique du Congo, à cause de la maladie à Coronavirus, qui a ralenti sensiblement les importations et exportations du pays.

Le chef du gouvernement et les deux personnalités ont, de ce fait, étudié la possibilité d’un collectif budgétaire pour adapter les dépenses des institutions publiques aux moyens de l’État.

« Nous avons discuté avec le président du Sénat et la présidente de l’Assemblée nationale pour voir comment on peut arriver assez rapidement à un collectif budgétaire pour tenir compte de la réalité d’aujourd’hui. Et nous avons échangé sur la façon de voir comment apurer selon les moyens, dans le cadre du plan de trésorerie, les arriérés », a affirmé S. Ilunga au sortir de la réunion.

Il a par ailleurs, salué la « maturité » et la « sagesse » des députés et sénateurs face à cette situation difficile imposée par le Covid-19.

Le ministre du budget Jean-Baudouin Mayo et ceux des finances Sélé Yalaghuli et des relations avec le Parlement Déo Nkusu, ont pris aussi part à cette rencontre.

Jaël Babidia

À la une

Également sur Actu 30

Actu30