RDC : Félix Tshisekedi prolonge d’un mois la fermeture des églises, écoles, universités,…(Ordonnance)

Dans une ordonnance lue ce lundi 20 avril 2020 à la RTNC, par Kasongo Mwema, porte-parole du président de la République, les restrictions prises le 19 mars dernier pour faire barrière au Coronavirus ont été prolongées d’un mois.

Il s’agit notamment de la fermeture des écoles, des églises, des discothèques, restaurants, etc.

Ci-dessous l’essentiel de ces mesures prolongées par le chef de l’État.

  1. L’interdiction de tous les voyages de la capitale vers les provinces et vice-versa, afin de permettre le confinement de la ville de Kinshasa, foyer de la pandémie.
    Pour ce faire, chaque responsable d’institutions ou de services est chargé de prendre des mesures de service minimum pour pallier le confinement à leurs domiciles des autres agents de l’État.
  2. Sont interdits tous rassemblements, réunion et célébration de plus de 20 personnes sur les voies et les lieux publics, en dehors du domicile familial, la population étant priée de rester à domicile et de n’effectuer que les déplacements strictement indispensables aux besoins professionnels, familiaux et de santé.
  3. Sont interdits tous les mouvements migratoires par les transports en commun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers la capitale et de la capitale vers l’intérieur. À cet effet, des barrières seront érigées par les gouverneurs des provinces et les équipages se soumettront au contrôle de rigueur en matière de Coronavirus.
  4. L’interdiction de tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers les provinces et vice-versa. Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés.
  5. Est ordonnée la fermeture provisoire sur toute l’étendue du territoire national, des écoles, des universités, des instituts supérieurs officiels et privés et de tous établissements ainsi que des lieux de réunions avec effet à la date du 19 mars 2020, pour une durée de 4 semaines.
  6. Sont interdites l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants ainsi que l’organisation des deuils dans les salles, les domiciles ou sur la voie publique, les dépouilles mortelles devant être conduite directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs.
  7. Sont suspendus tous les cultes religieux pour une période de 30 jours, prenant effet à la date du 19 mars 2020 ainsi que toutes les activités sportives dans les stades et autres lieux des regroupements sportifs.

Corneille Lubaki