RDC : le député Patrick Munyomo appelle le gouvernement à doter le Nord-Kivu des moyens financiers et matériels pour faire face au Covid-19

Le Nord-Kivu fait face actuellement à deux épidémies, à savoir le Covid-19 et la maladie à virus Ebola. Pour venir à bout de ces deux virus, le député national Patrick Munyomo appelle le gouvernement central à doter l’exécutif provincial des moyens financiers et matériels nécessaires.

Dans un entretien accordé à Actu-30.info ce mardi 21 avril 2020, il indique que le gouvernement provincial du Nord-Kivu a besoin du soutien de l’État dans la lutte contre ces fléaux.

« Le gouvernement provincial a aussi besoin du soutien, surtout celui d’être bénéficiaire des financements et matériels que l’État est en train de réceptionner pour le moment. Nous avons reçu des tonnes provenant de la Chine, des dollars des USA, des matériels du don de la Belgique et autres », affirme l’élu de Goma, avant d’ajouter : « L’avantage des gouvernements provinciaux est qu ils ont bénéficié des mesures de l’État d’urgence décrété par le chef de l’État mais aussi la mise en quarantaine de Kinshasa, comme j’avais suggéré au président d la République dans ma correspondance, j’en profite pour le remercier. Donc, ils étaient déjà eu hors d’être contaminés davantage ».

Quant à sa demande au gouvernement d’élargir la mesure suspendant le paiement des factures de l’électricité et de l’eau pour deux mois, à la province du Nord-Kivu, Patrick Munyomo dit poursuivre sa démarche pour obtenir gain de cause.

« Juste après avoir introduit la correspondance, je suis entré en contact avec le cabinet du premier ministre, avec le ministre d’État, ministre des ressources hydroliques et électricité mais aussi avec le directeur général de la REGIDESO (Régie de Distribution d’Eau, Ndlr) qui m’a dit qu’il prenait en compte ma demande et que dans un bref délai, j’aurais une suite favorable. Donc, je continue à attendre cette promesse. Mais si le délai dépasse, je serai obligé d’user de mes prérogatives parlementaires », dit-il.

Il sied de noter que le Nord-Kivu compte, à ce jour, 5 cas confirmés du Covid-19 et 6 cas de la maladie à virus Ebola. L’exécutif central est appelé à disposer des moyens tant matériels que financiers requis pour sauver cette province, longtemps secouée par des guerres asymétriques imposées par des forces négatives.

Rédaction Actu30