• fardc 1 min

Sud-Kivu : Des jeunes de l’UNC annoncent une journée ville morte le 6 mai prochain

L’Interfédération des jeunes de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) au Sud-Kivu annonce une ville morte le mercredi 6 mai 2020, sur toute l’étendue de la province pour réclamer la libération de leur leader Vital Kamerhe.

La décision a été prise lors d’une réunion convoquée par des jeunes de ce parti, lundi 27 avril 2020, à Bukavu.

Pour Fidèle Mugisho, président urbain des jeunes de l’UNC, plusieurs stratégies ont été mises en place pour exiger, sans délai, la libération de leur leader, qui est victime d’un complot politique.

« Nous venons de mettre en place plusieurs stratégies mais la première, c’est la ville morte pour la journée du 6 mai et la deuxième consiste à faire une grande marche pacifique, suivie d’un sit-in en date du 11 mai », a-t-il précisé.

Il sied de rappeler que Vital Kamerhe, président national de l’UNC et directeur de cabinet du chef de l’État, est en détention préventive à la prison de Makala, à Kinshasa. Il est poursuivi pour détournement des fonds alloués aux travaux de 100 jours.

Joseph Mwema

À la une

Également sur Actu 30