Sud-Kivu/port des masques : une structure de la société civile s’oppose à la décision du gouverneur fixant à 5000FC l’amende pour les contrevenants

Dans un communiqué rendu public ce 29 avril 2020, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile du Sud-Kivu « NDSCI » s’oppose à la décision de l’autorité provinciale fixant à 5000 francs congolais l’amende pour les contrevenants à la mesure du port obligatoire des masques en province.

Selon cette structure citoyenne, depuis l’entrée en vigueur de cette mesure au Sud-Kivu, plusieurs personnes sont torturées, humiliées et soumises à des fortes amendes.

Face à cette situation, la NDSCI estime que le port des masques demeure une des mesures efficaces pour se protéger contre le Coronavirus. Cependant, estime-t-elle, il ne doit pas constituer une raison de plus d’angoisser les citoyens.

Elle invite par ailleurs, la population à continuer à observer les différentes mesures barrières pour se protéger contre la pandémie du Covid-19.

Joseph Mwema