Beni : 574 morts recensés depuis octobre 2019, Tshisekedi invité à réévaluer les opérations Sokola 1 afin de les adapter à la taille des ADF (CEPADHO)

Le territoire de Beni, au Nord-Kivu, continue de faire face à la montée de l’insécurité caractérisée par les massacres de la population par les rebelles ougandais ADF.

La semaine écoulée s’est révélée être l’une de plus meurtrières du genre. Au moins, 12 personnes ont été tuées dans la région de Beni.

Le Centre d’Études pour la Promotion de la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO) a, dans son bulletin rendu public ce lundi 25 mai 2020, invité le président de la République à une réévaluation urgente des opérations Sokola 1 visant à neutraliser les rebelles ADF.

Selon cette association de défense des droits de l’homme, cette réévaluation des opérations Sokola 1 permettra de les adapter à la taille de l’ennemi face à l’ampleur de la menace des attaques rebelles.

Par ailleurs, le CEPADHO affirme que 36 civils ont été tués par les rebelles ougandais en une semaine. Il précise que depuis octobre 2019, 574 morts ont été enregistrés à Beni, en province du Nord-Kivu.

Anderson Shada Djuma

À la une

Également sur Actu 30

Actu30