Ituri : 54 morts recensés en 24 heures à Samboko (société civile)

Les rebelles ADF ont tué 54 personnes en 24 heures soit entre lundi et mardi derniers au village Samboko situé dans le territoire d’Irumu, en province de l’ituri.

Selon la société civile qui livre cette information, ces civils ont trouvé la mort suite à la non-prise en compte par l’armée des alertes de la population sur la présence rebelle.

« Les victimes c’est-à-dire les 54 civils ont été tués alors que l’armée était déjà alertée sur la présence des rebelles ADF dans la région. Dès le matin du lundi, l’armée était appelée à intervenir afin de chasser ces rébelles. Si nos informations étaient prises en compte, on ne devrait pas arriver là », regrette Gully Gotabo, président de la société civile locale.

Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans la province de l’Ituri, indique ce mercredi qu’une équipe est déjà sur place à Samboko, pour évaluer la situation afin qu’une opération de traque de ces rebelles soit envisagée.

Cependant, la localité de Samboko est quasi vidée de ses habitants après ces nouvelles tueries. Ceux qui tentaient de résister ont également décidé de quitter l’entité.

Anderson Shada Djuma