Mbuji-mayi : Les militants de l’UDPS manifestent de nouveau contre la destitution de Kabund

Les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), fédération de Mbuji-mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental, manifestent de nouveau ce mercredi 27 mai contre la déchéance de leur président national Jean-Marc Kabund du bureau de l’Assemblée nationale.

Ces combattants très en colère ont brûlé deux motos de certains compatriotes au rond-point de l’Étoile pour n’avoir pas respecté le mot d’ordre du parti de rester à la maison.

Par la suite, ils se sont rendus au rond-point Petrombu situé en face de la résidence privée du gouverneur Maweja où ils ont été dispersés par les éléments de la police par des gaz lacrymogènes.

Certains militants interrogés par Actu-30.info ne jurent que le divorce entre le CACH du président Félix Tshisekedi et le FCC de son predesseur Joseph Kabila.

Selon eux, cette coalition bloque la réalisation des actions du chef de l’État. « Comme Kabund n’est plus 1er vice-président de l’Assemblée nationale aujourd’hui, nous jeunes de l’UDPS n’allons pas envoyer quelqu’un d’autre pour prendre la place de notre président Jean-Marc. Faire ça, c’est cracher sur la mémoire du feu Étienne Tshisekedi, notre mentor. C’est pourquoi, nous voulons le divorce avec les gens du FCC », a déclaré un militant du parti présidentiel à Actu-30.info.

Pour rappel, les combattants de l’UDPS ont également manifesté mardi, toujours contre la destitution de Kabund du bureau de la chambre basse du Parlement, lundi dernier.

Elie Ngandu