Mort de Fréddy Kambale à Beni : Le responsable est aux arrêts et la justice fera son travail, rassure la police

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), section de Kinshasa, s’est entretenue ce mardi 26 mai 2020 avec le commissariat général adjoint de la Police Nationale Congolaise (PNC) sur le meurtre de leur collègue Frédéric Marcus Kambale à Beni, au Nord-Kivu.

Lors des échanges, ces activistes ont fait part à ce haut responsable de la PNC de leur indignation de la mort de leur collègue la semaine dernière.

Selon Jacques Issongo, un de communicateur de ce mouvement, le commissaire général adjoint de la PNC a, à son tour, promis de mettre fin aux tueries de la population pendant les manifestations publiques.

« Nous avons été reçus par le général Yav Patient, adjoint du général Amuli, qui a d’abord présenté ses condoléances à la LUCHA. Il a compris notre indignation et notre démarche par rapport à cette situation. Il nous a rassuré que l’auteur de ce meutre est déjà aux arrêts et il espère que la justice fera son travail. Il a aussi promis qu’une telle situation ne va plus se reproduire car la police travaille pour que ce drame n’arrive plus lors des manifestations pacifiques des mouvements citoyens », a-t-il dit.

Fréddy Kambale, tué par balle la semaine dernière lors d’une manifestation organisée par la LUCHA contre la résurgence de l’insécurité à Beni, a été inhumé ce mardi au cimetière de Kimbangu.

Jaël Moloway