Nord-Kivu : Le gouvernement provincial met en garde les politiciens contre toute manipulation des jeunes

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu met garde les politiciens contre toute manipulation de la jeunesse, afin de troubler la quiétude de la population.

Devant la presse ce lundi 25 mai 2020, le ministre provincial de l’intérieur et porte-parole du gouvernement provincial a fait savoir que certain politiciens financent et planifient en amont à partir de Kinshasa des manifestations à Goma juste pour troubler l’ordre public.

“Nous savons ceux-là qui ont toujours manipulé la population de Buhene, de Turunga et bien d’autres quartiers de la ville de Goma, aujourd’hui, nous sommes tombés sur des informations sûres sur l’identité de ces manipulateurs. Nous sommes au courant des fortes sommes qui ont été envoyées pour que les gens aillent sur la rue. Ces gens, ils sont déjà connus, il ne faut pas qu’ils poussent notre population à la mort », a indiqué Jean-Bosco Sebishimbo.

Le ministre provincial de l’intérieur et sécurité a, par ailleurs, précisé que les services de sécurité ont déjà toutes les informations nécessaires et sont à pied d’œuvre pour mettre la main sur les organisateurs des troubles dans la capitale du Nord-Kivu.

En outre, il a appelé la population à plus de prudence et a ne pas se laisser manipuler pendant cette période où la province du Nord-Kivu est secouée par la pandmie de Covid-19.

Une manifestation a été organisée ce même lundi à Buhene, situé dans la partie Nord de la ville de Goma, pour fustiger l’inflation monétaire caractérisée par la montée du taux de change sur le marché. Les manifestants ont été dispersés par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC).

Fidèle Kitsa