RDC : Après la destitution de Kabund, un cadre du MLC exige la révocation du magistrat qui a signé l’arrestation de JJ Mamba

À travers une note parvenue à Actu-30.info, le secrétaire national du Mouvement de Libération du Congo (MLC) chargé de budget et finances, appelle à la cessation des poursuites contre Jean Jacques Mamba après l’adoption de sa pétition qui a débouché sur la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste du 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

En revanche, Yves Kitumba recommande des sanctions parlementaires contre le député Simon Mpiana qui a traduit en justice l’élu du MLC pour faux et usage de faux.

« Conformément à l’art 107 de la constitution et suivant la résolution de l’Assemblée Nationale, la cessation des poursuites contre Jean Jacques Mamba est automatique. Au regard du rapport de la commission de l’Assemblée Nationale qui demontre clairement l’irresponsabilité de Mr Simon Mpiana et ses complices, nous exigeons une sanction parlementaire exemplaire », dit-il.

Pour lui, le magistrat qui a signé l’arrestation de ce député du MLC sans lever des immunités doit être révoqué de la magistrature.

« Nous exigeons la révocation pure et simple de la magistrature, du magistrat qui a signé l’arrestation arbitraire de l’honorable Jean Jacques Mamba en violation intentionnelle de l’art 107 de la constitution », lance-t-il.

Pour rappel, la commission de l’Assemblée nationale instituée pour suivre le dossier de cette pétition a indiqué dans son rapport que le député Simon Mpiana avait bel et bien signé la pétition, contrairement à ses accusations contre Jean Jacques Mamba.

Par ailleurs, ce député du MLC est placé depuis le samedi dernier à résidence surveillée dans un hôtel de la ville de Kinshasa et la suite de l’instruction de cette affaire est prévue pour ce mercredi 27 mai.

Corneille Lubaki