• fardc 1 min

Affaire Lois-Minaku : Informé de l’initiative « personnelle » du VPM de la justice, le gouvernement a jugé « inopportun » de poursuivre le débat sur cette question (Conseil des ministres)

Au cours du Conseil des ministres présidé par le chef de l’État par vidéoconférence vendredi, le gouvernement a jugé inopportun de poursuivre le débat sur les propositions de lois de Minaku et Sakata.

Cela, selon le compte rendu de cette réunion consulté ce samedi par Actu-30.info, après avoir été informé de l’initiative personnelle du ministre de la justice de transmettre à l’Assemblée nationale des observations du gouvernement sur ces propositions de lois.

« Après avoir été informé au cours du débat que l’Assemblée nationale était déjà en possession des observations du gouvernement sur ces propositions de loi depuis le 18 juin 2020 à l’initiative personnelle du vice-premier ministre de la justice et garde des sceaux, le Conseil des ministres a jugé inopportun de poursuivre l’examen de cette question, laissant la procédure parlementaire en cours se poursuivre à l’Assemblée nationale », lit-on dans ce document signé par Jolino Makelele, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement.

Les propositions de lois des députés nationaux Garry Sakata et Aubin Minaku ont été à la base des manifestations organisées devant le Palais du peuple mercredi dernier. Les manifestants exigeaient le retrait de ces lois déjà en examen à la Commission Politique, Administrative et Juridique (PAJ) de la chambre basse du Parlement.

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30