Beni – Le délégué du gouverneur basé à Eringeti alerte sur un nouveau type des ADF : « Ils se promènent avec des chiens et des lances »

Plusieurs entités de la province du Nord-Kivu et celle de l’Ituri sont sous une forte menace des rebelles ougandais de l’Alliance des Forces Démocratiques (ADF).

Ces entités subissent des incursions intempestives de ces rebelles qui n’hésitent pas à tuer les paisibles populations à la machette, à la hache mais aussi par balle. Ils se livrent aussi au pillage des biens des populations.

Le fonctionnaire délégué du gouverneur basé à Eringeti, en territoire de Beni, au Nord-Kivu, alerte sur la présence d’un nouveau type des ADF dans la région.

Selon lui, les rebelles qui tuent actuellement se promènent avec des chiens ainsi que des lances. Ce qui jette un flou sur la nouvelle identité de ces rébelles.

« Nous sommes en train de demander au commandement des opérations Sokola 1 pourqu’ils fassent des opérations de traque des ces rébelles. Aujourd’hui, les rebelles qui tuent la population se promènent avec des chiens et des lances. Ce qui laissent un flou sur la nouvelle identité des rebelles. Nous ne comprenons pas si c’est qu’elle catégorie des rebelles ADF », a déclaré à actu-30.info, sabiti Nziamoja, fonctionnaire délégué du gouverneur basé à Eringeti.

Il a par ailleurs invité l’armée à identifier ces rebelles qui tuent ces derniers temps la population en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, poussant les habitants à vider leurs villages.

Anderson Shada Djuma