Covid-19 : « Il n’y a pas achat des cadavres », insiste le ministre de la santé

Lors de la conférence de presse tenue à Kinshasa ce lundi 1er juin 2020, le ministre de la santé a de nouveau démenti les allégations selon lesquelles il y’aurait monnayage des cadavres afin de les ajouter sur la liste des décès dus à la Covid-19.

Par ailleurs, le docteur Eteni Longondo a appelé les personnes qui ont des preuves de ces allégations à saisir l’inspection provinciale de la santé.

« Il ne faut pas politiser le secteur de la santé. Il s’agit de la vie des gens, tout le monde a compris qu’il n’y a pas achat des cadavres. Que celui qui a des preuves sur le monnayage des cadavres aille à l’inspection provinciale de la santé. Je cherche même un seul cas pour traduire ces personnes en justice », a-t-il dit

Des rumeurs ont affolé les réseaux sociaux la semaine dernière sur un présumé achat des cadavres par l’équipe de la riposte contre la Covid-19.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30