RDC : Des Survivants des violences sexuelles exigent des excuses publiques et officielles du Président de la République

Dans un mémorandum adressé à Félix Tshisekedi, ce vendredi 19 juin 2020, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale pour l’Élimination des Violence Sexuelles en Zone de Conflit, le Mouvement National des Survivants des violences sexuelles exige des excuses publiques et officielles du Président de la République au nom de la Nation toute entière.

Pour cette structure, ces excuses de la part du Chef de l’État symbolisera un début du changement.

« Nous vous demandons une mesure immédiate et gratuite, qui ne demande aucun autre moyen que votre propre volonté, et qui symboliserait pour nous le début du changement : des excuses publiques et officielles au nom de la Nation, afin de partager notre souffrance ;
de reconnaître la défaillance de l’Etat dans sa responsabilité de protéger sa population, en proclamant que les agents de l’Etat qui ont bafoués les droits humains dans notre pays doivent être écartés de leur fonction et poursuivis en justice », indique ce mémorandum.

Ces survivants réclament en même temps justice et réparation pour toutes les victimes des violences sexuelles par la mise en place d’un fonds de réparation alimenté par le Gouvernement congolais ainsi sue l’implication des survivant.e.s dans l’élaboration des stratégies nationales contre les viols.

Le Mouvement National des Survivant.e.s des violences sexuelles invite les gouvernement congolais à exploiter tous les instruments juridiques internationaux et les rapports existants afin de mettre un terme à l’impunité et aux violences sexuelles et aussi à engager des réformes au sein des forces de sécurité, à poursuivre les auteurs des crimes, à mettre en place un système permettant de répertorier tous les cas de violences sexuelles au pays, etc.

Proclamée le 19 juin 2015 par une résolution de l’Assemblée Générale des Nations Unies, « la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit a été instaurée afin de sensibiliser à la nécessité d’y mettre un terme, de manifester de la solidarité envers les victimes et de rendre hommage à celles et ceux qui luttent en première ligne pour éliminer ces crimes».

Pour lire le mémorandum :
https://bit.ly/3dg4VGw

Moïse Makangara

À la une

Ituri : 2 morts et 3 blessés dans une incursion des miliciens CODECO à Djugu

Deux civils ont été tués et trois autres blessés lors d'une incursion des miliciens CODECO la nuit de lundi à ce mardi 01 décembre...

RDC : Le ministre marocain des affaires étrangères apporte un message du Roi Mohammed VI à Félix Tshisekedi

Le président de la République Félix Tshisekedi a échangé ce mardi 1er décembre 2020 au Palais de la nation avec Mohcine Jazouli, ministre marocain...

RDC : « Nous continuons à soutenir la gratuité jusqu’à maintenant mais nous voulons le faire d’une façon réaliste » (Cardinal Ambongo)

Le cardinal Fridolin Ambongo a reçu en audience ce mardi 1er décembre 2020 le ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga,...

Lomami/Covid-19 : Le gouverneur Lubamba appelle au respect des mesures barrières pour prévenir la 2è vague

Le gouverneur de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo, appelle la population de sa province au respect des mesures barrières pour prévenir la 2ème vague de...

RDC : Le Sud-Kivu compte environ 18 mille personnes atteintes du VIH/SIDA (PNMLS)

Environ 18 mille personnes sont atteintes du VIH/SIDA dans la province du Sud-Kivu. Parmi ces cas, l'on compte 1,9% des femmes enceintes. Ces statistiques ont...

Beni : Les effectifs militaires renforcés pour prévenir des attaques rebelles à Makisabo

Les effectifs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été renforcés à Makisabo situé à Rwenzori, dans le territoire de...

Également sur Actu 30

Ituri : 2 morts et 3 blessés dans une incursion des miliciens CODECO à Djugu

Deux civils ont été tués et trois autres blessés lors d'une incursion des miliciens CODECO la nuit de lundi à ce mardi 01 décembre...

Beni : Les effectifs militaires renforcés pour prévenir des attaques rebelles à Makisabo

Les effectifs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été renforcés à Makisabo situé à Rwenzori, dans le territoire de...

Ituri : Des chefs coutumiers fustigent l’arrêt « brusque » du processus DDR, qui a occasionné la « multiplication des exactions sur...

Les chefs coutumiers de la collectivité et la chefferie de Walendi-Bindi situées dans le territoire d'Irumu, en Ituri, alertent sur la multiplication des exactions...

Lomami : La REGIDESO sollicite l’appui du gouvernement central pour l’élargissement du réseau de distribution d’eau à Kabinda

Devant la presse locale lundi, chef de centre secondaire de la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) à Kabinda, le bishop Habacuk Kiabu Mulenda, a...