RDC : La situation sécuritaire de l’Est et la Covid-19 au centre d’un échange entre Jeanine Mabunda et Leïla Zerrougui

La situation sécuritaire persistante à l’Est du pays était au cœur de l’échange ce lundi 1er juin 2020, au Palais du peuple, entre la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda et la cheffe de la MONUSCO Leila Zerrougui.

Selon la patronne de la mission onusienne, la santé de la coalition FCC-CACH a été aussi évoquée.

« Nous avons aussi abordé les tentions politiques à Kinshasa, à l’intérieur de la coalition.Tout ça pour travailler ensemble afin de préserver ce processus qui a permis à la RDC de traverser des élections qui etaient retardées avec beaucoup de tensions et aussi de la paix et de préparer les prochaines élections. Et surtout, dans une crise comme celle-là, l’essentiel, c’est de s’assurer que les congolais sont pris en charge sur des questions qui sont leurs priorités », a-t-elle dit.

Pour restaurer la paix dans la partie Est de la RDC, elle a appelé à la confiance et à l’appui de la population congolaise.

Lors de la même rencontre, les deux personnalités ont également évoqué la pandémie de Covid-19 dont les contaminations locales se multiplient au jour le jour.

« Nous avons abordé cette question, comment on peut travailler ensemble, comment on peut conseiller les institutions pour empêcher la propagation du virus. Si auparavant, on a parlé d’un virus importé, actuellement, il se propage localement à travers les congolais, ça devient plus sérieux », a ajouté Leïla Zerrougui.

Signalons que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des relations entre la MONUSCO et l’Assemblée nationale de la RDC.

Jael Moloway.