Beni : Après avoir subi la pression des FARDC, les ADF relâchent 4 otages à Mutido

Les rebelles Ougandais de l’Alliance des Forces Démocratiques (ADF) ont relâché 4 otages jeudi 30 juillet 2020 au village Mutido situé à environ 4km de Kainama, à Beni-territoire, en province du Nord-Kivu.

Ces personnes avaient été enlevées lors d’une attaque des ADF la nuit du mardi au mercredi 29 juillet 2020 dans cette partie du territoire de Beni, renseigne Jonas Zawadi, responsable de la société civile locale, à Actu30.cd.

Il précise, par ailleurs, que consécutivement aux incursions répétitives des rebelles ADF dans des villages du groupement Banande-Kainama, deux journées de deuil sont décrétées à dater de ce vendredi 31 juillet.

À l’en croire, cette action est une façon de compatir avec les victimes des tueries mais aussi d’interpeller les autorités politico-administratives et militaires afin qu’elles montent des stratégies pouvant sécuriser la population.

Signalons que cette décision de la société civile du groupement Banande-Kainama intervient 24 heures après l’attaque de Mutido qui a fait 6 morts. Ce qui porte à 10 le nombre des personnes tuées en l’intervalle d’une semaine à Kainama.

Anderson Shada Djuma