Beni – éradication de l’insécurité : « Nous avons fait le travail de coercition. Ce qui reste, c’est la stabilisation de la région » (général Jacques Nduru)

Le général major Jacques Nduru Ishalingonza a passé en revue dimanche la situation sécuritaire qui prévaut sur l’ensemble de la zone opérationnelle Sokola I au Nord-Kivu.

Dans un entretien accordé à Actu30.cd, le désormais ancien commandant des opérations Sokola I a affirmé que, dans la traque des ADF dans ce secteur, le plus grand travail a été abattu.

Le général Jacques Nduru a rappelé, entre autres la conquête par l’armée de plusieurs bastions de ces rebelles.

« Actuellement, l’ennemi est en débandade, il n’a plus des positions fixes, j’ai été à la tête des opérations Sokola I depuis septembre 2019. Ensemble, nous avons récupéré plusieurs bastions des rebelles ADF. Nous avons déjà fait le travail de coercition, ce qui reste actuellement, c’est la stabilisation de la région, c’est sûre que nous n’avons pas réussi à mettre fin aux tueries », a-t-il indiqué.

Durant son mandat à la tête des opérations Sokola I, le général major Jacques Nduru dit avoir bénéficié d’un appui « incroyable » de la population de la ville et territoire de Beni. Cet appui, à l’en croire, lui a permis de réaliser un travail « énorme » en neutralisant plusieurs chefs ADF et récupérant des agglomérations qui étaient prises par les rebelles.

Il a, de ce fait, invité la population à faire autant pour le nouveau commandant des opérations Sokola I afin de stabiliser la situation sécuritaire de la région.

C’est depuis vendredi 24 juillet 2020 dernier, que le général major Jacques a cédé le bâton de commandement des opérations Sokola I au général Major Peter Kuba Chirimwami, nommé récemment par le président de la République, Félix Tshisekedi. Le général major Jacques Nduru a été envoyé dans la deuxième zone de défense qui regroupe les provinces du centre et du sud de la RDC.

Anderson Shada Djuma

À la une

Également sur Actu 30